Sidr

Vendu par sachet de 100 g.

Pure poudre des feuilles du jujubier (ziziphus).

Origine : Inde.

Le sidr (poudre de feuilles de jujubier) tradionnellement utilisé par les musulmans pour se laver aide aussi à fixer l’indigo et le katam. Il convient bien aux cheveux secs et est recommandé pour soigner les maladies du cuir chevelu.

5,00

Disponibilité : 91 en stock

Le sidr  est emballé sous vide par mon fournisseur afin de garantir une conservation optimale. Il paraît dur mais une fois aéré, il reprend son aspect normal. On peut le tamiser si besoin.
Comme le shikakai et la reetha,  le sidr, mélangé à de l’eau, permet de se laver les cheveux naturellement mais contrairement à ces deux poudres, il fait peu dégorger les couleurs en raison de sa forte teneur en potassium et convient bien aux cheveux secs.
Il ne colore pas les cheveux blancs.
La poudre de sidr est vert beige. Pour préparer la crème lavante de sidr, ll suffit de mélanger deux cc de sidr avec un peu d’eau chaude. On obtient une belle crème gluante qui gonfle. Certaines aiment le battre à la fourchette pour qu’il gonfle bien. L’utilisation de cette crème demande de la patience: il faut prendre son temps. Les débutant(e)s sont parfois déçu(e)s et trouvent que leurs cheveux sont un peu poisseux après un lavage au sidr. Cela provient souvent d’une mauvaise technique de lavage: il faut prendre le temps de lire et d’appliquer les conseils ci-dessous.

Recette du masque lavant « classique » à base de sidr: mettre deux grosses cuillères à café de poudre dans un petit bol. Ajouter de l’eau bien chaude ou une infusion de façon à obtenir une crème et battre à la fourchette. Laisser gonfler le sidr quelques minutes et battre à nouveau: il est alors bien gluant. Mouiller les cheveux et appliquer la crème en massant soigneusement. Ajouter un peu d’eau et masser à nouveau. Recommencer en ajoutant encore un peu d’eau. Ces ajouts d’eau sont importants. Il faut prendre son temps pour obtenir un lavage satisfaisant. Si l’on est pressé, le résultat est souvent décevant.  Rincer les cheveux soigneusement.

Recette de mon shampoing liquide aux poudres: Je mets dans une gourde ( une bouteille vide de liquide vaisselle peut faire l’affaire) une cuillère à café de sidr et une de kalpi tone. J’ajoute de l’eau chaude pour remplir la gourde puis je termine par une giclée de shampoing khadi. Je mets le bouchon, je secoue et mon shampoing est prêt (pour une utilisation).

Un témoignage fort intéressant sur l’utilisation du sidr
« J’avais remarqué que lorsque c’était ma coiffeuse qui me l’appliquait et le rinçait, mes cheveux étaient plus propres après et le restaient plus longtemps. La coiffeuse m’a expliqué qu’il était nécessaire de bien émulsionner le sidr avant de le rincer vraiment. Donc, maintenant après avoir appliqué ce produit, je verse le contenu d’un petit bol d’eau et je malaxe, je reverse encore un petit peu d’eau et je malaxe à nouveau, et ceci plusieurs fois avant de vraiment passer au rinçage proprement – ! – dit … Et le rinçage est meilleur … C’est sympa d’autant plus qu’effectivement l’indigo dégorge moins avec le sidr qu’avec n’importe quel autre moyen de lavage … »

La recette du sidr au miel de brunebouclée!
J’utilise du miel bio, bien dur et clair, je dilue une cuillère à café dans deux cuillères à café d’eau distillée à 50 degrés. Il faut qu’il soit entièrement dilué, il colle moins. Je rajoute une cuillère à café bien bombée de sidr et parfois du bicarbonate. Aléatoirement, je rajoute soit du kalpi, soit du brahmi, soit de l’amla, au goût du jour  Je mélange fort, en option aussi des HE … Je mouille mes cheveux, et je les essore, selon le temps dont je dispose, je laisse sur la tête soit le temps de la douche, soit max 30 min avant la douche et j’étale bien le mélange qui a la consistance d’une pâte à cake e masse bien le crâne, pour qu’il y en ait partout, ainsi que sur les longueurs.  Si je laisse poser avant le douche, c’est à l’air libre, ensuite avant de rincer le tout, je mouille et masse encore partout, puis je remouille, remasse, et puis je rince le tout. Je ne savais pas que le sidr fonçait, mais sur mes cheveux, j’obtiens un résultat magnifique, du volume, énormément de volume, ils sont doux, brillants et je n’ai que des compliments. Je fais cela depuis mon dernier henné et je suis ravie du résultat, pas de dégorgement, je compare avec les petites repousses blanches sur les tempes. Bref, génial!

Dans les mélanges colorants:

Le sidr ajouté à l’indigo ou au katam permet d’obtenir une couleur plus foncée (10% de sidr). On peu aussi utiliser le sidr avec la campêche et la garance. J’ai obtenu du violet foncé en appliquant un mélange moitié sidr moitié campêche + bicarbonate + eau bouillante sur de la laine naturelle blanche(2h de pose au chaud). Ce même mélange appliqué sur de la laine teinte au henné a donné belle couleur marron plus foncée (marron acajou) en 2 h de pose au chaud.